Le coton, star de l’été

Commençons par un peu d’histoire …

Les premières traces d’utilisation du coton remontent à 7000 ans au Mexique et il fut largement utilisé dans les région tropicales pour ses propriétés intrinsèques. Fibre naturelle la plus produite au monde et la plus utilisée dans le secteur de l’habillement, le coton présente des qualités inégalées. Textile à la fois frais à porter, respirant, doux et confortable, antistatique et hypoallergénique , il en est pas moins résistant et facile d’entretien.

Tissé pour former une toile ou tricoté, coloré, imprimé ou présentant des motifs géométriques issus des fils utilisés lors du tissage, il se prête à tout type de réalisation. On le retrouve dans les traditions de nombreux pays :

  • en Afrique, le Wax, coton imprimé selon une tradition ancestrale qui lui a donné son nom, est un tissu aux couleurs et motifs chatoyants et dont la technique d’impression lui confère une belle tenue pour la réalisation de jupes et robes
  • en Inde, la ville de Madras donna son nom à une toile de coton à carreaux de couleurs vives, issue d’un tissage astucieux. Le Madras fut importé dans les caraïbes pendant la colonisation et reste de nos jours très porté en Martinique, Guadeloupe et Guyane.
  • l’Indonésie, et plus précisément l’île de Java est le berceau du Batik, technique d’impression donnant des effets multicolores caractéristiques, que l’on retrouvera par la suite dans toute l’Asie et en Afrique

Le coton dans mes créations …

Je pourrais ainsi énumérer des dizaines de tissus élaborés à partir du coton comme le Vichy, l’éponge, le piqué, le nid d’abeille, … et même le jean mais l’ADN de Madi&Nina Couture est construit autour des Antilles et des voyages et mes cotons de prédilection sont bien entendu le Madras, le Wax, le Batik, associés à des cotons unis qui viennent mettre en valeur les motifs et les couleurs.

Petite illustration autour de mes créations 2021, 100% originales, 100% uniques, 100% Madi&Nina Couture

Été 2021 à la plage

Sous le soleil de Martinique ou sur les plages de métropole, en France, en Europe ou à travers le monde, un article à la fois léger, habillé, qui protège du soleil mais ne tient pas chaud : voici les nouvelles jupes de plage de la ligne « La fille de Mona »

En voile de coton et madras, il s’agit d’un article test avec seulement 2 exemplaires pour l’instant

Attention il n’y en aura pas pour tout le monde !

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer